Qu’est-ce que l’estime de soi ? Les quatre composantes  

Les quatre piliers fondateurs de l’estime de soi 

Vous arrive-t-il parfois de ne pas vous sentir à votre place ? Communiquer et agir vous semblent difficile ?

Vous manquez certainement de considération envers vous-même. 

Mais qu’est-ce véritablement l’estime de soi ?

L’appréciation de soi se définit comme « le regard que l’on a sur soi dans sa dimension évaluative et subjective » ; cependant, c’est une notion plus complexe qu’elle n’y paraît.

Facilement confondue avec la confiance en soi, elle fait partie intégrante de notre personnalité et contribue à notre équilibre psychique.

Quatre éléments imbriqués la composent : la vision de soi, l’acceptation de soi, l’amour de soi et la confiance en soi.

1-La vision de soi, l’élément fondateur

La vision de soi est constituée de deux facteurs : notre perception interne et le regard des autres, ou ce que nous supposons qu’ils pensent de nous.

De plus, elle est constamment influencée par notre enfance et notre environnement social et familial. 

Notre propre image de nous-mêmes 

Nous nous percevons d’une certaine façon, mais est-ce la bonne ? 

Travailler sur les caractéristiques de notre personnalité de manière globale et objective permet d’en améliorer la représentation :

Le regard des autres  

La manière dont l’entourage nous perçoit peut avoir une influence positive ou négative sur notre perception de nous-mêmes. 

L’évaluation de la société est entièrement subjective ; elle est elle-même affectée par un vécu, une bonne ou mauvaise opinion de soi, ses idéaux…

Prenons en exemple le cas d’une jeune fille qui se sent mal dans sa peau : elle ne se trouve pas jolie et n’arrive pas à s’affirmer.

Son entourage, a contrario, la décrit comme étant une personne plutôt équilibrée et agréable à regarder. 

La différence de perception, ici, se révèle flagrante. Elle s’explique par le fait que nos semblables nous jugent superficiellement.

Ils ne peuvent pas réellement comprendre ce que nous ressentons parce qu’ils ne sont pas du tout à notre place !     

Se connaître et se libérer du regard des autres ne suffit pas à améliorer notre confiance en nous ; il faut aussi apprendre à s’accepter. 

2-L’acceptation de soi pour une meilleure estime de soi 

 S’accepter soi-même afin d’obtenir la paix intérieure

En cessant de se juger et de se comparer, on tolère ses différences et sa singularité.

L’être humain parfait n’existe pas, parce que l’échelle de valeurs est propre à chaque individu et à chaque situation.

Nous sommes tous différents et de ce fait uniques. Apprécier ce que nous sommes et notre histoire nous conduit à admettre l’état d’insatisfaction et tolérer « l’imperfection. »

 Accueillir toutes ses expériences 

Il n’y a pas de bonnes ni de mauvaises expériences ; chacune d’elles est utile pour façonner notre individualité. Il faut tolérer ses « erreurs », c’est-à-dire accepter qu’on ne soit pas à notre maximum à chaque instant. 

Il s’agit de relativiser et de se pardonner, ce qui nous permet d’avancer sur le chemin de l’amour de soi.   

3-L’amour de soi, « essence », de la considération personnelle

« S’aimer soi-même est le début d’une histoire d’amour qui durera toute une vie. »

Oscar Wilde  

Prendre soin de sa santé physique et mentale

S’aimer c’est être capable de s’évaluer tel que l’on est. C’est pouvoir accueillir avec bienveillance son âge, son apparence physique, mais aussi ses qualités et ses défauts. 

En effectuant des choses simples, comme reprendre une activité physique, créative;

ou participer à une soirée entre amis, on entretient une bonne relation avec soi-même. 

Les bases de l’amour de soi se consolident lorsqu’on lâche prise et que l’on prend du temps pour soi. 

Un véritable cercle vertueux se crée :  

On se sent bien, alors on sourit à la vie; on retrouve de la joie et on s’apprécie davantage dans cet état de bonheur.

Se respecter 

Une bonne considération de soi implique de connaître ses propres limites à ne pas dépasser. 

Nous nous respectons en sachant dire non et en affirmant nos propres décisions même si elles vont à l’encontre de la majorité. 

Ecouter ses besoins et déculpabiliser 

En écoutant nos besoins, ce à quoi on aspire, ce qui nous motive réellement, on se recentre sur ce que l’on désire fondamentalement et non pas ce que notre entourage souhaiterait pour nous. 

On se libère de la pression sociale sans culpabiliser de nos choix

Concevoir ainsi que, même si nos décisions ne sont pas aussi performantes que celles de notre entourage, elles nous comblent suffisamment.

4-La confiance en soi, la surpuissance de l’estime

Croire en ses capacités  

La confiance en soi est le moteur de notre estime. Elle va nous pousser à agir, mais pour cela, il est nécessaire de croire en ses aptitudes et de les mobiliser.

Reconsidérer sa peur de l’échec 

La vie est imprévisible, chercher la sécurité à tout prix est une course sans fin et vaine.

Plus on éprouve de la peur, plus on va s’interdire de faire et plus on se met en situation d’échec.   

Nos « faillites » nous aident à progresser davantage et plus efficacement que nos réussites.

Se libérer des fausses croyances 

Les idées fausses, inculquées volontairement ou non au cours de l’enfance et de notre existence, vont nous enfermer dans des cases sociétales. Comme, par exemple, croire être moins performant ou tout bonnement incapable, puis se comparer aux autres.

Les phrases toutes faites comme :

« Toi, tu es bon en mathématiques ; tu feras donc une carrière scientifique. »

ou « Par contre, toi, tu es trop rêveuse ; tu n’arriveras à rien dans la vie. »

vont nous dévaloriser et saboter notre confiance en nous. 

L’estime de soi est un concept essentiel qui façonne notre perception de nous-mêmes et influence profondément notre bien-être émotionnel et psychologique.

Une bonne appréciation de soi implique de se juger honnêtement, de s’accepter tel que l’on est, de s’aimer et enfin, de croire en soi.

En cultivant ces quatre piliers, nous pouvons renforcer notre confiance en nous-mêmes et

mener une existence plus satisfaisante et valorisante ; c’est-à-dire plus riche en émotions positives.

Besoin d’améliorer votre estime ?

Prenons contact.  

Sources :

https://www.psychologue.net/articles/quest-ce-que-lestime-de-soi

ttps://www.usherbrooke.ca/etudiants/fileadmin/sites/etudiants/documents/Psychologie/Brochure_estime_de_soi2021_final.pdf

Les Web conférences de la MAIF : Christophe André L’estime de soi

Pourquoi débuter un coaching de vie ? 3 raisons essentielles  

Les trois motifs importants pour commencer un coaching en développement personnel  

Vous vous sentez parfois dépassé, quelquefois perdu ? Vous éprouvez souvent peu d’estime et de confiance en vous ?

Le coaching de vie vous offre une assistance précieuse si vous souhaitez améliorer votre bien-être et atteindre votre plein potentiel. Il apporte un soutien personnalisé et des outils pratiques en permettant l’exploration des aspects essentiels de votre personne. 

Pourquoi débuter un coaching de vie ?

Le coaching en développement personnel vous apprend à retrouver l’estime de soi et renforcer la confiance en soi, mais également à gérer vos émotions

Découvrons ensemble de quelle façon le coach de vie peut vous accompagner dans votre parcours de croissance personnelle. 

Retrouver l’estime de soi  

La connaissance de soi : les valeurs fondamentales et les forces  

Le coaching offre un espace propice à l’introspection pour une meilleure connaissance de soi-même.  

Comprendre ses valeurs fondamentales, celles acquises au cours de son histoire, est une étape importante dans le processus d’évolution propre. Grâce au coaching de vie nous identifions les principes de vie qui nous construisent, guident nos choix et nos actions nous permet ainsi de mener une existence alignée à nos aspirations profondes.  

De plus, en prenant conscience de nos forces, ces qualités spécifiques qui nous distinguent et nous rendent uniques, nous acquérons la capacité de les exploiter pleinement et de les mettre au service de notre épanouissement personnel.  

Se réapproprier son identité conduit ainsi à mieux s’aimer.  

L’amour de soi  

Pour retrouver l’estime de soi, il est nécessaire de s’écouter et de s’aimer tel que l’on est. Cela permet d’avoir une vision favorable de soi et de commencer à croire en soi.  

L’amour de soi n’est toutefois peu ou pas valorisé au sein de notre société. D’après des chercheurs de l’université américaine de Southampton, ce serait une erreur . 

Leur étude démontre que s’aimer à petites doses serait bénéfique pour activer une bonne estime de soi :

Self‐enhancement and physical health: A meta‐analysis – Zell – 2023 – British Journal of Social Psychology – Wiley Online Library 

Le narcissisme sain occupe une place centrale dans la recherche du bien-être et de l’amélioration personnelle. En effet, si l’on ne s’apprécie pas, comment peut-on rester confiants et avancer sereinement ?  

Mais qu’est-ce véritablement l’amour de soi ?  

C’est une attitude bienveillante à l’égard de soi-même, un sentiment d’approbation et d’affection envers sa propre personne, sans condition ni jugement. C’est reconnaître ses imperfections, ses limites et ses défaillances et, malgré tout, conserver la compassion et l’acceptation.  

Le coaching de vie en s’appuyant sur les principes de la psychologie positive nous apprend à cultiver la gratitude, à pratiquer l’autobienveillance et à développer une vision constructive de nous-mêmes.

L’acceptation des expériences   

 « L’expérience, ce n’est pas ce qui arrive à un homme, c’est ce qu’un homme fait avec ce qui lui arrive. » Aldous Huxley 

On dit souvent que toute expérience est bonne à prendre, qu’elles soit positive ou négative.  

Dès lors, en acceptant son histoire individuelle, on s’affranchit des contraintes et l’on s’offre la permission de se réinventer. Cette forme de résilience nous amène à apprécier les bonheurs simples de l’existence. 

En nous concentrant sur nos forces et nos accomplissements, nous nourrissons un sentiment de fierté et d’amour envers nous-mêmes.

Commencer un coaching de vie pour renforcer la confiance en soi  

S’écouter  

En prenant le temps de s’écouter, nous nous connectons avec notre voix intérieure et apprenons à honorer nos propres besoins. En conséquence, nous sommes capables d’adopter des décisions alignées avec nos valeurs et d’affirmer nos choix.

Le coaching de vie facilite ce processus en nous encourageant à explorer nos ressources et à nous exprimer librement.

Prendre soin de soi  

En 2021, « L’étude mondiale de l’Amour de soi » initiée par Body Shop

https://thebodyshop.a.bigcontent.io/v1/static/019-Q1-2021-SELFLOVE-SELF-LOVE-INDEX-PDF-3-FR_1

révèle que près d’une personne sur deux doute davantage d’elle-même qu’elle ne s’aime.  

À l’inverse, plus un individu possède un « amour de soi élevé », plus il devient résilient.   

Le coaching de vie nous rappelle l’importance de prendre du temps pour soi et de cultiver notre bien-être physique, mental et émotionnel.  

Grâce à des techniques spécifiques, il incite également à développer des habitudes d’« autosoin » afin de créer un équilibre harmonieux dans nos vies.

Enlever les blocages, les croyances limitantes  

Un autre aspect du coaching de vie est d’aider à identifier et à supprimer les freins et les pensées limitantes qui peuvent entraver notre confiance. 

Ces croyances négatives, souvent inconscientes, ont un impact significatif sur notre estime de soi. Par des méthodes adaptées, le professionnel en accompagnement incite le coaché à les explorer, les remettre en question et les transformer en réflexions plus constructives.     

Apprendre à gérer ses émotions  

Ressentir, accepter et se libérer 

Déf : émotion 

nom féminin

(de émouvoir, d’après l’ancien français motion, mouvement)

Trouble subit, agitation passagère causée par un sentiment vif de peur, de surprise, 

de joie, etc. 

L’état émotionnel peut effrayer, nous bouleverser car il nous déstabilise. C’est pourquoi nous le rejetons fréquemment.  

Bien au contraire, accueillez le ! 

Avec des techniques comme les exercices de respiration et de relaxation, vous pouvez affronter le stress quotidien ou réduire l’anxiété et gérer la colère de manière constructive. 

Grâce à la visualisation positive, en vous connectant à vos sensibilités factuelles, vous développez votre confiance et par conséquent votre capacité à atteindre les objectifs

Une meilleure communication  

Dès lors que vous êtes en accord avec vous-même, vous savez poser des limites claires à vos interlocuteurs. Vous pouvez écouter sans vous sentir agressé, prendre  le temps pour communiquer et vous sentir également capable de répondre en imposant votre pensée.  

Cette « distance » nécessaire vous protège tout en vous permettant de vous exprimer.

Lorsque nous nous aimons, que nous sommes confiants, nous attirons forcément des personnes bienveillantes qui respectent nos besoins émotionnels

Un projet de vie plus constructif  

Aligné avec soi-même signifie être disponible pour découvrir le sens de son existence, ce qui nous passionne et nous motive. Un quotidien plus apaisé rend l’avenir plus serein avec des objectifs précis et réalistes. 

Désormais, il est possible d’élaborer un nouveau lendemain conforme à notre authenticité et notre bonheur personnel.

Le coaching de vie vous apprend à mieux vous connaître, cultiver l’amour de soi et accepter vos expériences. Il encourage également à écouter vos besoins, à vous choyer et à surmonter les croyances limitantes qui peuvent entraver votre évolution. Enfin, il vous aide à améliorer votre relation avec les autres et à orienter votre existence positivement en gérant vos émotions. Le coach est un allié précieux dans votre quête d’épanouissement personnel.

Envie de progresser sereinement sur votre chemin de vie ?

Prenons contact.  

Sources :   

YHUEL, Isabelle /Psychologies.com. Titre: Pourquoi l’amour de soi est indispensable.

Disponible sur :    

Pourquoi’’’amour de soi est indispensable Psychologies.com,  

DJEGHNOUNE, Sarah/ Marie Claire.Titre : Cultiver un “narcissisme sain” boosterait la confiance en soi. Disponible sur :  

https://www.marieclaire.fr/narcissisme-sain-confiance-en-soi,1434124.asp